L’Affaire L.ex.π.Re

CREATION NOVEMBRE 2025

D’un côté, il y a le désir féminin qui fait vaciller l’ordre établi. Il y a Racine, les mystères de la vie et de l’amour. Il y a Hippolyte, la peur du vide et le trac.

De l’autre côté, il y a l’attente, la solitude et l’habitude. Il y a la banquette transformable d’un mobile-home. Des instants suspendus et la nuit qui remplace le jour.

D’un côté, il y a Natacha Wouters, une comédienne belge. Sans compagnon et sans enfants, en tournée avec Phèdre. Elle aime le Japon, le café et les trains.

De l’autre côté, il y a Max, un homme moustachu et taciturne, sans emploi déclaré ni attaches, qui ne s’anime que la nuit venue. Il aime ne rien aimer à part peut-être, l’âne du champ d’en face.

Entre ces deux êtres que tout sépare, il y a « L.ex.π.Re », un fil invisible qui ne cesse de raccourcir.

Placée au centre d’un dispositif scénique bi-frontal immersif, « l’affaire L.ex.π.Re », questionnera la notion de point de vue en mettant en scène deux personnages qui vivent des évènements diamétralement opposés, dans des temporalités et des lieux différents, en ayant pourtant la même bande sonore.

Disposés de part et d’autre d’une scène surplombée d’un écran, les spectateurs suivront d’un côté, la journée de Natacha Wouters dans un théâtre à l’italienne où elle s‘apprête à jouer Phèdre, une journée qu’un péril imminent semble vouloir menacer, et de l’autre, les pérégrinations nocturnes, s’étalant sur plusieurs jours, de Max, homme laconique et mystérieux, passant comme une ombre des terrains vagues aux beaux quartiers.

La performance live – l’interprétation, les bruitages, la musique – qui donnera vie aux images projetées, sera la même pour les deux histoires : une seule et même partition pour deux destins, pour un polar haletant et décalé : à la vie, à la mort ! 

Générique

Texte, réalisation, mise en scène : Métilde Weyergans et Samuel Hercule
Musique originale : Timothée Jolly et Mathieu Ogier

Avec : Métilde Weyergans, Samuel Hercule, Timothée Jolly, Mathieu Ogier
Création sonore : Adrian’ Bourget
Création lumière : Sébastien Dumas
Conception machinerie : Frédéric Soria
Régie générale : Pierrick Corbaz
Production, administration : Anaïs Germain, Caroline
Distribution en cours

Durée : environ 1h15

Production : La Cordonnerie
Coproductions : Malraux, scène nationale Chambéry Savoie / Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale… (en cours)